- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- Communication du proviseur aux familles

 

AccueilActualités › Evénements

Lu dans le OUEST FRANCE : 

"Ils ont tourné lorsqu’ils étaient en première, option cinéma, une fiction de 20 minutes, dans des conditions professionnelles, un thriller d’anticipation sur fond de fin du monde.
« C’est un travail titanesque » confie le professeur Stéphane Le Roux. Les 20 élèves qui ont maintenant quitté le lycée Bréquigny, ont présenté le film qu’ils ont tourné quand ils étaient en première L option cinéma. Durant deux semaines, en mai 2017, ils ont tourné à Laniscat en centre Bretagne dans des conditions réelles, chacun à un poste : réalisateur, scripte, metteur en scène, chef opérateur… Ils ont tout fait de A à Z, le son, la lumière, les repérages, la direction de comédiens professionnels… encadrés par des professionnels avant et pendant le tournage. « Ce n’est pas qu’un rêve de cinéma, confirme leur professeur . En sortant de cette aventure, ils ont les clefs pour mener des projets, faire des films entre eux. Ils savent ce que signifie gérer une équipe, un plan de tournage. C’était aussi pour eux l’année du bac français. Ils ont appris à gérer le temps, être efficaces » C’est le film Bréquigny N°3 Les générations précédentes avaient déjà présenté All is well , puis Aubes.

 

Leur court-métrage de 19 minutes s’appelle L’intrus , une fiction tirée d’un scénario laissé par une ancienne élève, une histoire d’épidémie, qui décime la population. Dans une ambiance de fin du monde, une femme vit seule et coupée du monde dans sa maison. On croit qu’elle se protège de l’extérieur, jusqu’à l’arrivée d’un homme, un intrus. Qui est-il ? Est-il celui que l’on croit ?

Dans le public essentiellement composé d’élèves et de parents, le travail est salué, « pour la cohésion de groupe, le professeur qui a su transmettre une vraie passion, au sein d’une section maîtrisée, qui sait impliquer les jeunes. » Aujourd’hui en études supérieures, la plupart rêvent de refaire du cinéma. Ils sont pour certains en BTS audiovisuel, en école ou fac de cinéma, avec déjà un film à leur actif."

Agnès Le Morvan